Combat Nº 7414 Vendredi 17 Mai 1968

Il y a cinquante ans, le quotidien Combat sortait ses Unes sur les événements de Mai 68. Devise : « de la Résistance à la Révolution »

J’ai conservé la collection des journaux publiés pendant la durée du Comité d’Occupation de la Sorbonne à Paris du 16 Mai au 18 Juin 1968.

IMG_3113.jpg

Une : Au pays de trancher

Extrait de l’éditorial de Combat

Quelques maladresses de taille accumulées en dix jours viennent de mettre à nu la fragilité d’un régime qui depuis dix ans se targue avec une assurance souveraine d’être l’un des plus solides que la France ait connu. Ainsi, et que de fois l’avons-nous dit, tout n’était que façade, masque et artifice. Derrière la suffisance il y a l’insuffisance, derrière le mépris le désarroi. Il a suffi que quelques étudiants intrépides prennent la rue pour la défense d’une cause aussi abstraite et aussi peu publique que l’anéantissement de la société de consommation pour qu’un véritable débat s’instaure dans le pays, pour que sonne une heure de vérité nationale et pour qu’apparaisse la faiblesse du régime gaulliste.

(…) Le chantage à l’ordre n’est pas admissible quand il est l’arme d’un faible pour qui c’est le seul moyen de se maintenir au pouvoir.

Combat

  • La situation se dégrade rapidement sur les fronts politique, social et universitaire
  • La FGDS et le PC demandent la démission du gouvernement et des élections générales
  • Grèves chez Renault et occupation de l’usine à Cléon
  • Manifestation ce soir à 20 h 30 devant la TV, rue Cognacq Jay, des étudiants, enseignants et chercheurs, après une série de meetings dans Paris à partir de 18 h 30

Le gouvernement durcit sa position

  • « Les examens devront avoir lieu dans le secondaire et le supérieur » déclare un communiqué officiel.
  • « Le gouvernement ne pourra tolérer que l’ordre républicain puisse (…) être atteint et entend protéger tous les citoyens contre la subversion. »

    Gaelle Kermen, Kerantorec, le 17 mai 2018

    Blog auteur : gaellekermen.net

    Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne

Combat Nº 7413 Jeudi 16 Mai 1968

Il y a cinquante ans, le quotidien Combat sortait ses Unes sur les événements de Mai 68. Devise : « de la Résistance à la Révolution »

J’ai conservé la collection des journaux publiés pendant la durée du Comité d’Occupation de la Sorbonne à Paris du 16 Mai au 18 Juin 1968.

Premières tentatives de récupération

Le doyen Zamansky propose à ses étudiants d’élire leurs représentants à un conseil de co-gestion

Le professeur Kastler marque les limites du soutien des enseignants à la cause étudiante

  • Dans les Facultés, à Paris et en province, l’occupation des locaux par les étudiants se poursuit, et les commissions étudiants-enseignants se multiplient.
  • Nanterre reste à la pointe du mouvement qui a gagné la Faculté de Médecine.
  • Le Conseil Etudiant de Strasbourg refuse l’autonomie expérimentale « octroyée » par M. Peyrefitte.
  • Des professeurs proposent la réunion d’Etats Généraux pour réviser les structures des carrières universitaires et de recherche, les méthodes d’enseignement et les programmes.
  • M. Pompidou laisse au général de Gaulle le soin de décider des conditions d’application de l’amnistie.
  • Le Premier Ministre ajourne son voyage à Lille.

Le voyage du chef de l’Etat en Roumanie

« Nous, Roumains et Français, voulons être nous-mêmes » déclare le général de Gaulle devant la grande Assemblée nationale roumaine

Extrait de l’éditorial de Combat

« Les heures qui viennent vous être décisives pour l’avenir du profond mouvement étudiant qui intéresse maintenant la France tout entière.

(…) Les dirigeants étudiants doivent maintenant mesurer jusqu’où ils ne peuvent pas aller trop loin (…) Ils ont derrière eux une masse de garçons et de filles désormais profondément sensibilisés non pas au problème étudiant mais à la construction d’une Université moderne. Le résultat acquis est immense. Il ne faut pas le laisser échapper. (…) Ils ont prouvé leur détermination, ils ont acquis leur autonomie, ils sont parvenus à leurs justes fins, à savoir l’écroulement de l’Université traditionnelle. (…) Et dans la mesure où la société est en germe dans l’Université, la victoire que viennent de remporter les étudiants est déjà considérable.

Philippe Tesson


Gaelle Kermen, Kerantorec, le 16 mai 2018

Blog auteur : gaellekermen.net

Extrait de Des pavés à la plage, Mai 68 vu par une jeune fille de la Sorbonne